L'érudit

Claude Luezior

de son extrême avarice
l'érudit grignote
sa platée de savoir

besogne d'insecte
qui digère l'écorce
d'un crayon
à petite salive

l'érudit

il sécrète ses pages
de son encre qu'une poulpe
lui prête à l'envi

cabossé par la science
et les ouvrages en vrac
il fait thèses et synthèses
aux limes de la connaissance

l'érudit

les penseurs, philosophes
et fameux docteurs de la loi
il triture et les tricote

en grec, latin et copte
et même en anglais
tout ce que des cohortes
mille fois ont déjà dit

l'érudit

ses langues sont multiples
sa langue est bien sèche
il suçote sans papille

une pléthore
de lexiques
dictionnaires
et encyclopédies

l'érudit

plus loin, dans la gadoue
un gamin et son polichinelle
tout seuls, eux aussi

juste un quignon
d'étoile
pour un Petit Prince
qui sourit

FacebookPDF