Fulgurance

Leïla Dorsaz

Une lumière bruyante, à s’en casser les genoux
Elle n’était pas censée venir
Brûlure pour le brouillard dense et alourdi
Qui l’englue, qui la tue
Les éclats tanguent
Liquéfiés
Désireux d’enraciner le ciel...
De pieux douloureusement plantés

La cloque est sensible

Une lumière bruyante, à s’en casser les genoux
Et les cheminées crachotent
Gargarisées d’ignorance
FacebookPDF