Croquis, à croquer

Pierre Muresan

Un beau sourire

De belles dents

Et ce regard

Il les attire
Et goulûment
Il les dévore

Les fait craquer
En les croquant

Les cornichons
Qu'il déglutit

En un plongeon
De ses doigts gras
Dans les olives

Il les agrafe
Avec ses griffes

Il fait du bruit

En les mangeant

La bouche ouverte

Il rote, il crache

Un gros noyau
Encore tout sale
D'olive amère

Mais il est propre

Car sa salive
Qui coule encore

Lui il l'essuie
Quand il y pense
FacebookPDF