Ce sera hier

Lys Pi

Un jour peut-être je pourrai t'offrir une vie
La pluie soupire de longues chansons qui m'ennuient
Regarde les abeilles aux ailes rapides
Elles passent comme des ombres qui ont peur du vide
Des tulipes s'envolent dans le ciel de tes cheveux
Albatros tatoué sur la mer du torse
Regarde-moi comme l'autre fois
Comme lorsque l'on devait se revoir demain
FacebookPDF