Canon !

Emmanuel Dorand

Je sais que je ne devrais pas te le dire, mais je te le dis quand même… T’es vraiment canon…Prends cette fleur ! Je l’ai ramassée sur le bord d’une fenêtre tout à l’heure, elle est pour toi. Si tu veux me donner ton numéro de téléphone… Fais-toi plaisir… T’es vraiment canon… Je n’ai pas l’habitude d’être aussi direct mais là, désolé, je ne peux pas me retenir. J’ai envie de te dire des choses et encore des choses… J’ai rarement été bouleversé à ce point-là… T’es vraiment canon… Non ! Ne pars pas ! Si tu acceptais de venir manger un kebab avec moi, je serais le plus heureux des hommes… Tu acceptes ? Je savais que j’étais irrésistible… C’est toujours comme ça. D’abord elles se disent « C’est qui ce mec ? » et quelques instants plus tard, elles disent « C’est mon mec ! ». Finalement t’es comme toutes les autres. Mais bon, je te pardonne… T’es vraiment canon… Tu n’y peux rien, c’est ton éducation… Trouver un sens à la vie et se démarquer, de nos jours, ce n’est pas facile… Toutes les mêmes ! Je ne comprends pas ce besoin que vous avez toutes de vous ressembler… Sois différente… T’es vraiment canon… Tu me fous les frissons ! Quand je te regarde, je me perds… Je ne sais plus si je suis moi ou si je suis un autre… Je parle parce que j’ai peur de me prendre un râteau… Avec toi, je sais que ça sera différent, mieux qu’avec toutes les autres… T’es vraiment canon… Tu veux un bonbon ? Bon… je vois que tu t’ennuies, alors je ne vais pas te retenir plus longtemps… T’es vraiment canon… Tiens ! Voici mon numéro de téléphone ! Surtout, ne le perds pas… Il peut toujours te servir, je suis livreur de kebab… T’es vraiment canon !
FacebookPDF