Âge nu

Leïla Dorsaz

La mer crépue
Trapue sur ses deux rives
La main de granite
Gravite
La langue s’écorchant
Dit vague

Le ciel happe son visage
(Déblatère à peine suffoquant)

Rire qui nuage
FacebookPDF