Une femme de papier froissée

Charlotte Epeney

Diaphane comme le dit le cliché,
de lumière traversée
comme une lampe allumée
la jeunesse

mais froissée froissée
l'été déjà arrivé

comme une pomme
les plissements, le froissement
la si fragile peau qui laissait entrevoir votre lumière

vous lâche
FacebookPDF