Randonnée

Laila Kouhaiz

L’automne revient et beugle
Le printemps … muet
Les chemins boueux
Les crêtes se lamentent en blanc
Tes yeux, de Babylone sont lassés
Se meurent
L’orgasme du sommet est ta seule quête
Le ciel est vermeil
Amant et compagnie
La montagne s’agite dans ton cœur
Amour en pénurie
Artémis t'invite aux festins
Te jeter dans les gouffres
Plaisirs des survivants
Puis paisiblement
Se dissoudre
De la ville
Disparaître.
FacebookPDF