Un retour

Aimée Goussot

La vie fut longue à revenir
Je me tiens sur la colline
Les pieds enfoncés dans la terre noire
Le vent me frôle
Il apporte des odeurs inconnues
Et j’entends derrière moi
Le mince bruit de mes ancêtres
FacebookPDF