Un poème ?

Jérôme Poulet

J'implique tout l'être tout le corps cherche capter d'oreille-du-nez-des-yeux-la-langue-la-peau-les-doigts,
un poème.
J'interroge quotidien et autour. Je demande :
un poème c'est quoi...
c'est quoi en dehors de la page, après l'école,
autre qu'ânonné à pas comptés jusqu'aux rimes militaires ?
c'est quoi autre que les mots saisissants d'Une, d'Un jamais frôlés, jamais touchés ?

J'écoute,
la vie du jardin. J'entends rien. Ça bruit de routes mais l'air atone. L'arbre est taiseux sauf si le vent.

Je roule.
Je vois rien du paysage. Je suis trop : prudent. C'est bête, ainsi rater la vie, cet accident rompu aux angles morts.

J'étends,
le linge, culottes simples et robes longues, légères, la corde se détend. Ça sent bon, cajole la peau sèche.

Je cuisine,
mythonne ma daube et goûte : fade. Presque bon. Presque mauvais. Presque tout. Rien. Une recette sans la faim.

J'écris
des
listes
de
courses
articles
noms
communs
de
choses
à
faire
à
dire
à
changer
sans
verbes
et
entre
chaque
blanc
chaque
ligne



a  m  n  é  s  i  e

Dans un miroir, au fond d'un crâne un poème et un poème se dévisagent. La métaphore demande (elle ne se rappelle plus) :
Qui est qui ?
FacebookPDF