Trois pièces

Julie Carron

La matière se ressent
Semblable, lourde dans
La peinture sombre
Directions, cages,
La vie cherche à sortir

La ligne reflète
Les traces du doigt
Dans la terre
Yeux creusés, centraux
Toute l’émotion
S’y concentre

Faire se répondre
D’un nez à la cage
Un beige souple suspendu
Au violet épais de l’habit
Ce cri résonne
Encore
Encore
FacebookPDF