Nulle part

Dominique Sandmeier

Dans cette campagne perdue
à la nuit tombée
là où nulle part devient quelque part
quelqu’un crie au loin
crevant la poche de l’ombre

sur le chemin
l’eau d’un sanglot ruisselle

mon regard, en un appel vague
s’échoue sur le sol
impuissant
FacebookPDF