Mourre

Mia Magelle

Loup fou dans la foule, une gouille boue et rouille,
Lampadaire amer frappe la flaque, la marque.
L'animal rare accélère en vrac dans le parc.
Halloween, mines de barbouilles, la pluie mouille.

Autour, le bruit lourd roule et court hors des gargouilles.
Fort, garou gratte le lierre, dos en arc,
Ses pattes prêtes il est fier près de la barque,
Sur la mare. En pleine lumière claire, il fouille

Cet air. Prière de se taire, attendre ses frères.
Puis le groupe grouille sous les gouttes fer,
Brouillard et vent perdent leurs râles élégiaques.

Les lycanthropes soûls du sélénite amour
Opaque, se détraquent dans l'ambiance orgiaque.
L'un se braque, attaque un enfant jouant à la mourre.
FacebookPDF