L'Homme debout

Daniel Dupas

Encore debout
L’Homme
À l’entour des grises mines
Des chats à la nuit sombre
Qui se tirent dans les pattes
Dans le décor des ombres
Parmi le tambour des morts
Et le chant des cygnes

Un Homme qui ne mâchait pas ses maux
Pour dévorer la vie
Nourrit maintenant sa rage au ventre
Qui lui coupe la faim

Un Homme qui a perdu son rôle
Comme ceux qui ont connu le pire
Un Homme que l’on frôle
En buvant son chagrin

Un Homme avec des os de verre
Et la nostalgie des murs
Debout dans un éclair
Il a perdu son armure
Au milieu du sabbat

Debout à bout
L’Homme se tient dans la tempête
Aux pieds du cyclone
Qui ne dort que d’un œil
Où l’histoire se répète
Tourne tourne en rond
Pour voir la vérité en face

Un Homme debout qui hurle non
L’Homme debout qui habite la race humaine
À donner de sa voix
Un cri aux lèvres de sa peine
L’Homme debout qui hurle NON
En face des bouches des canons
FacebookPDF