La question

Samuel Christen

C’est dans une classe inversée :
Les professeurs sont dans la salle
À leur table  à leur place
Attentifs

L’élève est au bureau
Il pose les questions
Il apprend
(Ça change)



L’ÉLÈVE
(un brin agacé parce qu’il n’y a plus de chocolat chaud à la cafeteria)


- Pourquoi apprendre ?


LA PROFESSEURE ÉRICA


- Pour pouvoir être fonctionnel et utile dans la société humaine, pour vivre, pour survivre.


L’ÉLÈVE
(grattant sa future barbe)


- La survie de l’être humain est-elle si importante qu’il faille y passer sa vie ?


(Les mouches volent. Elles se battent pour répondre mais personne ne les écoute)


- Professeur Julius, une idée sur la question ?


LE PROFESSEUR JULIUS
(surpris, se sort très rapidement le doigt du nez)


- L’instinct, l’habitude. ... L’ennui peut-être aussi...


L’ÉLÈVE


- Est-ce une justification ou une excuse ?


(chuchotant)


- Attention, c’est une question piège...


LE PROFESSEUR ALEXANDRE
(se levant, véhément)


- Vous n’avez pas le droit de manipuler les professeurs de la sorte ! Les questions doivent porter sur un thème pratique inscrit au programme et non sur une philosophie épistémologique.


L’ÉLÈVE
(conciliant)


- Vous avez raison professeur Alexandre.
Alors restons dans le pratique et pendant que vous êtes debout allez demander au directeur la raison pour laquelle il n’y a plus de chocolat chaud.
S’il vous plaît.


(penaud, le professeur Alexandre sort)

L’ÉLÈVE
(songeur)


- ... Il ne passera pas l’année...
FacebookPDF