La danse du diable

Lorna Blum

Elle danse mollement
Ses gestes sont abrupts,

Ses hanches vacillantes,
Ses ongles crasseux

C’est le diable
dans une frénésie déchainée,
Qui s’écroule
Et lorsque ses yeux fermés,
Croisent mes pensées

J’imagine ses pupilles bleues,
Ambrées,
Rouges sang
Me donner la mort
FacebookPDF