Exil

Christian D'Amato

Prisonnier de l'urgence du conforme
Exposé dans les vitrines de nos circonstances atténuantes
Je butte contre la vérité de vos solitudes ordinaires
Alors, je tais les rumeurs de l'assistance
Juste fuir !
Au loin, là bas, vers l'imaginaire
À me dessiner des univers de silences
Un sanctuaire !
FacebookPDF