Décadré

Samuel Christen

L'homme
Sa chemise est noire
Ses chaussures aussi
Aujourd'hui    il est de sortie
Il est à la porte d'un tableau
« La joie de vivre » de Picasso
Il hésite
Il résiste
Il fait le tour de la question    trois fois
Le tour des dunes    le tour des vignes et le tour du bateau-poisson
Finalement il s'aperçoit
Il s'aperçoit qu'il tourne en rond
Comme un chat autour de l'aquarium rond d'un poisson long
Et au moment où il se penche vraiment sur la question
Au moment où il décide de ne pas prendre de décision
À ce moment    précisément
À ce moment    il tombe dedans

Au début    il se débat
Il ne sait pas quoi faire d'autre
Il faut bien faire quelque chose quand on est nu de haut en bas
Alors il se débat d'eux    débat d'elle    débat doux
Il se met à siffloter et à sourire pour rien du tout
Et sans même demander l'aval du bateau-poisson
On pourrait même aller jusqu'à dire    sans préparation
D'un seul coup    sans raison
Il se prend pour le tambourin
Et le tambourin s'envole
Et les cheveux de Françoise avec
Et Françoise avec
Sans demander son reste
Parce que le reste c'est le temps
Et personne n'en veut du temps    du moins pas très longtemps
Temps-pont
Temps-pie
Temps-pipette
Temps-pipeau
Et les flûtes traversent hier et les cornes s'amusent
Et le centaure est là et il tape la mesure
Et les vignes et les chèvres et le sable coulent à flot
Tout est bleu    même le jaune
Et voilà le tableau

En ressortant
Il retrouve sa chemise noire
Mais ses chaussures noires

Ont disparu
FacebookPDF