Jalousie

Sophie Meyer

La jalousie a mis dans ma bouche
Un bien méchant bouquet d’épices

Je mâche, mâche et je remâche
Je mastique rageusement
Ce morceau de buisson ardent
Au goût de feu, au goût de sang

La jalousie a mis dans ma bouche
Un bien méchant bouquet d’épices

Ses épines me déchirent la langue
Attaque le vif de ma chair
Et il me vient sur les papilles
Un brûlant avant-goût d’enfer

La jalousie a mis dans ma bouche
Un bien méchant bouquet d’épices

Mes dents grincent, mes dents saignent
Tout mon palais est enflammé
Et sans grand espoir d’avaler
Je continue de mastiquer

La jalousie a mis dans ma bouche
Un bien méchant bouquet d’épices

Ma langue bée, ma langue boue
Mes lèvres deviennent brasier
Et privée de ma volonté
Moi je ne cesse de mâcher

La jalousie a mis dans ma bouche
Un bien étrange bouquet d’épices

C’est une torture lancinante
Une déréliction entêtante
Comment pourrais-je dominer
Cet incendie dans mon gosier ?

La jalousie a mis dans ma bouche
Un bien étrange bouquet d’épices

Ai-je vraiment envie que s’arrête
Cette tempête, cette fournaise
Que ferais-je de cette énergie
Que j’abandonne à ma folie ?

La jalousie a mis dans ma bouche
Un bien étrange bouquet d’épices

Se peut-il qu’après tout je jouisse
De cet infernal supplice ?
Et trouverais-je un plaisir trouble
A ce que mes tourments redoublent ?

La jalousie a mis dans ma bouche
Un bien étrange bouquet d’épices

Se peut-il que cette souffrance
Qui occupe toute mes pensées
Me détourne d’une autre souffrance
Impossible à envisager ?

La jalousie a mis dans ma bouche
Un entêtant bouquet d’épices

Serait-ce que ma la jalousie
soit un ultime détour
Avant le constat sans merci
De la mort de ce grand amour ?

La jalousie a mis dans ma bouche
Un entêtant bouquet d’épices

FacebookPDF