Art poétique (fragments)

Mathieu Haas

Il ne suffit pas d’un vers
Ni d’un revers
Ni d’un heureux vers
Il ne suffit pas de capter l’éclair
Car c’est omettre         l’écho
             où         s’étend sa         parole
Dans la clarté des vents.
*
Chasser l’intellect, bannir le malheureux ?
– Tout jeter d’une pièce
A chaque début l’établi est immaculé,
Le moulin tourne à vide
Rassembler alors les fragments anciens
Y adjoindre les nouveaux
*
Privilégier ici – tu seras bientôt là-bas
S’ancrer dans le pendant – mouvement qui a sa source
Dans les nuits d’avant – et qui a sa fin
Dans les aubes futures
– c’est pour cela qu’on rumine davantage
À la lueur lugubre des ampoules.
Écouter le rêve – il nous en somme.
*
Refuser les cloisons
Se dérober aux clous
Parler vivant
Comme l’arbre qui s’élance
Par tous les chemins
Vers la voûte infinie
– gratitude pour l’eau qu’elle lui apporte.
*
Être heureux : remercier l’univers
Même s’il s’en fout.
FacebookPDF